Plusieurs démarches et actions ont été entreprises jusqu’à maintenant afin d’affirmer davantage la présence de la Francophonie sur le plan international dans le monde des bibliothèques et des centres de documentation. Au sein de la communauté de l’IFLA, il faut souligner notamment la contribution du Comité Français IFLA (CFI) qui anime depuis plusieurs années les activités francophones.

En 2001, au congrès annuel de l’IFLA, un groupe de travail réunissant des francophones en provenance d’Europe, d’Afrique et d’Amérique du Nord a été mis sur pied afin de permettre une meilleure coordination des efforts et aussi d’assurer l’intégration des participants de tous les pays de la Francophonie. La concertation s’est effectivement amplifiée et, il faut remercier ici l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) pour son appui indéfectible à cette mouvance qui a permis la réalisation de nouveaux projets comme la mise en ligne d’un tableau de bord des traductions des textes de conférences de l’IFLA et la création du nouveau portail BiblioDoc.

Afin d’assurer la pérennité des efforts, il apparaît évident qu’une certaine formalisation des actions est souhaitable. Une consultation menée par questionnaire au printemps de 2004 par le groupe de travail, a confirmé la nécessité d’un regroupement formel. Ainsi, 98,1% des 163 répondants au sondage se sont dits favorables ou très favorables à la création d’une association internationale francophone de bibliothécaires et documentalistes.

Le caucus des Francophones de l’IFLA a entériné ce projet en août 2004 au congrès annuel de Buenos Aires. Le groupe de travail a entrepris alors la rédaction des statuts de la future association, proposés aujourd’hui aux bibliothécaires et documentalistes francophones de tous les continents.

Après quelques années de préparation et la création d’un Conseil provisoire, les statuts de la nouvelle Association ont été déposés en France et un compte en banque a été ouvert à Bruxelles. Après la création de l’AFBD, un premier congrès a été organisé à Montréal en 2008.

L’élection du premier conseil d’administration de l’AIFBD a été effectuée en 2009. Parmi les projets en cours, signalons l’organisation d’un autre congrès en 2011 en Martinique, l’élaboration d’un programme d’échange professionnel, et la continuation du Tableau de bord des traductions de l’IFLA sur le Portail Bibliodoc. Une liste de discussion permet également aux membres et à tous les francophones de garder le contact.