Décès de Mme Danielle Mincio

Chères et chers collègues,

Danielle MincioC’est avec une grande tristesse que l’IFLA a appris le décès notre collègue et amie, Danielle Mincio, à Genève le 23 novembre 2015.

En tant que responsable de la Section des Manuscrits à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, Suisse (BCUL), depuis 1985, Danielle fut responsable de la politique de conservation et préservation du patrimoine documentaire, y compris la protection contre les désastres, à la BCUL et au sein du COSADOCA (Consortium du sauvetage du patrimoine documentaire en cas de catastrophe) dont elle fut également Présidente.

Participante très active et dévouée de l’IFLA, Danielle était membre du Comité permanent de la Section de Préservation et Conservation (P&C) de 2009 à 2011 et fut réélue pour un deuxième mandat en 2013. Elle a été Secrétaire de la Section de 2009 à 2011, puis Présidente de 2011 à 2013, puis de 2013 à 2015. À ce titre, elle a également représenté la Section dans le Programme stratégique sur la préservation et la conservation de l’IFLA (PAC).

Pendant ses mandats dans la Section P&C, et dans le cadre de ses efforts de prévention de désastres, elle a proposé un projet de mise sur pied d’un registre de risques recensant les collections patrimoniales potentiellement en danger dans l’idée de cibler des activités de formation et de prévention. De cette initiative est née une des initiatives clés de l’IFLA, concrétisée en 2015 par le IFLA Risk Register qui recensera les collections de patrimoine documentaire et ressources d’information dans les zones à risque de désastres naturels ou de conflit.

Élue au Conseil d’Administration de l’IFLA à deux reprise (de 2009 à 2011 et de 2011 à 2013), Danielle a travaillé dans plusieurs domaines clés touchant à la stratégie et aux initiatives de l’IFLA, y compris bien sûr dans le domaine de la prévention de désastres. Elle y a apporté entre autres sa grande expérience tirée de ses activités dans le cadre de la première phase du Sommet mondial  sur la Société de l’Information (SMSI) où, dès 2002, elle a été très active dans la promotion des bibliothèques, notamment en organisant en collaboration avec l’IFLA et des collègues suisses une pré-conférence: Les bibliothèques au cœur de la Société de l’Information, tenue au Palais des Nations à Genève en décembre 2013. Par la suite, elle a mis sur pied et maintenu la base de données ‘Success stories’ qui mettait en valeur des exemples concrets des bibliothèques et les TIC à travers le monde.

Suite au tremblement de terre à Haïti en 2010, Danielle a été très active, représentant l’IFLA dans l’Arche, projet visant à mettre sur pied un centre  mobile de traitement de patrimoines sinistrés en Haïti qui puisse également former les bibliothécaires sur place. Ce projet a été mené en coopération avec le Bouclier bleu et avec le soutien du Prince Claus Fund et de la Ville de Genève.

Danielle venait d’être nommée membre correspondant de la Section Amérique latine et caraïbes 2015-2019.  En plus de ces activités multiples, Danielle était également Présidente de l’AIFBD, l’Association internationale francophone de bibliothécaires et documentalistes.

Danielle a travaillé sans relâche à promouvoir et soutenir l’IFLA et ses valeurs. Nous, ses amis et collègues de la famille IFLA, sommes reconnaissants de tout le travail qu’elle a accompli et envoyons nos plus sincères condoléances à sa fille Françoise.

Donna Scheeder
Président, IFLA

Jennefer Nicholson
Secrétaire générale, IFLA

Partager cet article